A la brasserie Malacuria, on travaille la céréale depuis bien longtemps. Pascal Jacquemin est alors céréalier dans la ferme familiale, en Lorraine, entre Metz et Nancy, à Malacourt sur Seille plus précisément. Son fils Alexis suit sa formation d’ouvrier agricole qui le mènera notamment au contrôle qualité des chargements de péniches. Une expérience qui le fera revenir sur ses terres. Terres qu’il investit aux côtés de son père en créant sa brasserie. Une aventure démarrée en 2017 et qui aujourd’hui peut fièrement afficher son ambition, avec, en étendard, une gamme de bières bio !

Des valeurs de la terre qui sont chères à Alexis, Elodie et Pascal, l’équipe de Malacuria.

Avec cette double activité de céréaliers et de brasseurs, le temps de travail est rythmé par les saisons, et ici, on s’en remet aux temps des moissons où l’activité de brassage laisse un peu sa place, pour reprendre à l’automne ou en hiver, saisons plus propices à ces tâches. Un certain retour aux sources d’un temps pas si lointain (le proverbe brassicole rappelle qu’en été brasse qui peut et en hiver brasse qui veut).

Elodie et Alexis, de la brasserie Malacuria
Elodie et Alexis

La bière et le vin

Si certaines tendances opposent le vin et la bière, notamment en France, Malacuria réussit le pari d’aimer et de marier les deux. Les cousins d’Alexis, vignerons (en AOC Moselle https://www.facebook.com/remigauthiervigneron et en Côte du Rhône Appellation Saint Joseph https://www.facebook.com/domainedespierresseches/), qui ont inspiré la naissance de la brasserie, participent à leur niveau en partageant quelques barriques pour des vieillissements (et par la même occasion quelques levures sauvages dont certaines bières éphémères se voient transcendées).

Bouteilles et verres de dégustation

Signatures

Malacuria produit des céréales, dont de l’orge brassicole. Si une partie est maltée dans une malterie, le brasseur a pris le parti de brasser en partie avec de l’orge crue, jusqu’à 50% dans certaines recettes. S’en révèle notamment une rondeur particulière ainsi qu’une touche céréale supplémentaire. Autre signe distinctif, un travail particulier sur la longueur en bouche.

Les bières sont maîtrisées techniquement et gustativement, sans oublier d’être inventives !

Des bières pour tout le monde

La clientèle locale de la brasserie occupe une place importante dans la vie des bières proposées. Un lien direct qui permet d’adapter toujours et d’évoluer. Un lien direct qui a invité le brasseur à développer une bière à prix accessible, pour tous les jours (L’Initi’Ale).

La gamme dite classique propose une blonde, une seigle, une ambrée, une blé et une IPA. Une palette de styles et de goûts déjà très large et accessible.

Bouteilles de bière de la brasserie Malacuria

Mais Malacuria sait aussi parler aux amateurs éclairés, aux curieux et aux beergeeks. On se délecte de découvrir les éphémères, classées sous l’étiquette FMR, où le brasseur s’amuse vraiment. Il s’amuse à s’essayer à des styles ambitieux. Ainsi, entre les acides, les goses, les brut, les DDH IPA… Alexis s’ouvre aux expériences et tape toujours très fort et juste !

Inspiration et créativité

L’inspiration, il la trouve un peu partout. En goûtant ce qui se fait, en investissant des accords avec d’autres supports (barriques de vin, rhum…) ou encore observant des desserts (on notera la superbe expérience sour framboise yuzu, médaillée d’or au dernier Concours International de Lyon). Alexis avoue sans peine une passion pour les bières à fermentation dite spontanée, comme un retour aux bières d’antan, laissant place à la nature et à la vie sauvage. Un certain goût pour le travail autour du fruit également. Le succès et l’envie de rebrasser certaines des éphémères les font entrer dans la gamme permanente. C’est le cas de la Nelson, une extra brut aux houblons Nelson, médaillée d’argent au dernier France Bière Challenge.

Alexis, brasseur de la brasserie Malacuria verse une bière

Aujourd’hui, Malacuria propose également de la limonade, qui sera notamment disponible dans la petite épicerie installée à la ferme. Une ferme et une brasserie intégrées dans un réseau local précieux.

Et quand on parle d’expériences, impossible de ne pas évoquer la collab entre Malacuria et le Père l’Amer (brasserie du Périgord) sur une bière sans alcool !

et le plaisir des yeux

Avec ses belles étiquettes déclinées selon la gamme et le style, difficile de ne pas s’arrêter sur ce bel univers graphique qui participe forcément à apporter un bel emballage aux bières de la brasserie Malacuria.

Goûter les bières Malacuria c’est découvrir des produits très bien pensés et réalisés, accessibles mais qui offrent également une créativité forte, menée par un brasseur plein d’idées, d’envies et de talent.

Retrouvez notre sélection de bières de la brasserie Malacuria